J'ai galéré à trouver une image 'ready-to-burn' d'archlinux pour mon raspberry pi, du coup voici comment en créer une.
linux raspberry

TL;DR => Si vous voulez simplement récupérer l’image, c’est par ici (2016-06-01).

Avant de commencer

J’utilise Archlinux pour générer l’image pour mon RaspberryPI. Il faut commencer par installer ce qu’il manque :

$> yaourt -S pv

Construction de l’image

Tout d’abord, allez récupérer l’archive contenant le système pour votre plateforme :

$> wget http://os.archlinuxarm.org/os/ArchLinuxARM-rpi-2-latest.tar.gz

Notez que l’archive est pour RPI2 alors que mon hardware est un RPI3, c’est simplement dû au fait que le 64bit n’est pas encore disponible. Qui plus est le 64bit sur RPI3 est pour le moment plus un argument commercial que réél.

Nous allons préparer une image disque de 4Go, cette image sera le conteneur des fichiers système.

$> dd if=/dev/zero of=archlinuxarm_rpi2-latest.img bs=1024k count=4096
4096+0 records in
4096+0 records out
4294967296 bytes (4.3 GB, 4.0 GiB) copied, 1.76084 s, 2.4 GB/s

On alloue un périphérique loopback.

$> sudo losetup -f
/dev/loop0

Cette étape va créer un périphérique virtuel dans votre noyau auquel on peut attacher des fichiers, mais aussi des filtres de traitements (chiffrement, compression, etc.)

On attache le fichier au périphérique de telle sorte que le système le considère comme un disque.

$> sudo losetup /dev/loop0 archlinuxarm_rpi2-latest.img

A partir de ce point, nous configurons le disque comme un disque physique. Il doit y avoir 2 partitions :

$> sudo fdisk /dev/loop0
o # Créer une table de partition DOS
n # Nouvelle partition
p # Primaire
1 #
<entrée> # Valeur par défaut (2048)
+512M # Taille de la partion /boot
n # Nouvelle partition
p # Primaire
2 #
<entrée> # Valeur par défaut
<entrée> # Valeur par défaut
w # Ecrit les partitions sur le volume

Il peut y avoir un message d’erreur au moment de l’écriture de la table, il faut recharger les partitions pour que le noyau les reconnaisse.

$> sudo partprobe /dev/loop0

Nous allons maintenant formatter les partitions :

$> sudo mkfs.vfat /dev/loop0p1
$> sudo mkfs.ext4 /dev/loop0p2

Nous montons les partions afin de pouvoir copier le contenu de l’archive.

$> sudo mount /dev/loop0p2 /mnt/arch
$> sudo mkdir /mnt/arch/boot
$> sudo mount /dev/loop0p1 /mnt/arch/boot

Et voilà, il suffit de copier le contenu de l’archive /mnt/arch:

$> cd /mnt/arch
$> sudo tar zxvpf /tmp/ArchLinuxARM-rpi-2-latest.tar.gz .

Un peu de nettoyage …

$> sudo umount -R /mnt/arch
$> sudo losetup -d /dev/loop0

Let it burn

$> pv -terp archlinux-raspberry-pi_latest.img | dd of=/dev/sdb bs=1m

Déployer Kubernetes en version locale sous Archlinux avec KVM.
linux kubernetes docker devops golang

Parce qu'il n'est pas nécessaire d'installer en root les binaires produits par les dépendances Node.js.
linux nodejs npm securite

J'ai récemment migré de KDE5 vers une configuration plus simple de mon environnement de travail.
linux g33k i3 kde